Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le carnet de route de la famille Rolly


Flore du grand sud de Nouvelle-Calédonie



J'étais couchée par terre, pas évidentes à voir, très petites. Je n'ai bougé que sur environ 200mcarrés. C'est un paradis pour photographe macro...
































































































Rosiers 2016











Je commence par le fleurs



Je commence la rétrospective de notre voyage en NZ par des fleurs, en espérant faire un peu de bien à mes amis de l'hémisphère nord.
Partis dans la région de Nelson, réputée pour être la plus ensoleillée du pays, avec Diane, Boris, Dorian et Eléa, nous avons passé de bonnes vacances familiales et tranquilles.
La douceur du plein été s’accommode bien avec diverses floraisons autant en forêt avec des fleurs miniatures que dans les parcs.
En chemin vers notre "bach", arrêt dans ce jardin public, le temps d'un biberon, et de quelques photos colorées.
Un "bach" en NZ est un gîte mais avec une gestion plus simplifiée.
















Dans la forêt "magique", j'ai photographié des mini fleurs avec mon Pentax, regardez les étamines de la première, elles sont en forme de cœur, c'est ainsi que j'ai trouvé la vraie fleur de la Saint Valentin.










Et voici des Mimosas, il a peu j'ai appris leur histoire liée à la villégiature des anglais à Nice et de la colonisation australienne.
Je cite "http://site.plantes-web.fr/cavatore/793/historique_.htm" :
"Avant 1788, les botanistes qui débarquèrent en Australie avec le capitaine James COOK, furent les premiers a ramener des graines de ce pays.... C’est l’emballement des Anglais pour certaines villes du Sud de la France : HYERES les Palmiers, SAINT RAPHAEL, CANNES, NICE et leurs environs, qui nous a apporté le «MIMOSA», qui représente l’un des plus beau fleuron de la Cote d’Azur. Il fut introduit dans le Sud-Est de la France aux alentours de 1850 pour décorer les jardins..."
J'associe tellement le mimosa à la côte d'azur, que je n'avais jamais imaginé qu'il vienne d'Australie.












Il y avait beaucoup, un peu partout ces lys oranges :





Le lierre



Pour Arnaud, qui n'aime pas cette plante...
Le lierre décrié pendant des années, a le vent en poupe, plante mythique pour les Celtes, elle symbolise une entrée dans le monde des peuples féeriques et représente le mystérieux et le mystique. En aidant les abeilles à survivre à un rude hiver, elle est notre sauveur.

Pour lire l'article cliquer ici.

Tournesols et moulin



C'est le début de l'été, de temps à autre, il fait beau...





























Fleur du Grand Sud



Belle surprise au détour d'un chemin. En parlant de fleurs et de plantes, je suis fan du dernier livre du botaniste Bernard Suprin, il le présente par couleur de fleurs. J'ai donc pu constater qu'il y a beaucoup plus de fleurs blanches, Je n'ai pas le livre en main pour essayer de trouver le nom de celle-ci. Cela sera pour une prochaine fois.








Pressée




Alors que j'ai moult choses à exécuter avant l'arrivée, des cousins prévue demain, je cueille les dernières fleurs du jardin pour faire un bouquet... C'est important les fleurs.





Le printemps dans l'Aude



Cela y est, je reviens à la frappe, je vais devoir raconter mes dernières sorties en désordre parce que mon nouvel ordinateur n'est pas encore totalement au point. Aujourd'hui cela sera des fleurs du printemps dans l'Aude. Le département est connu pour ses orchidées sauvages, nous avons trouvé un champ qui en était couvert. Magique.





















Et un joli coquelicot Madame, un petit coquelicot...





In Auckland



Juste avant de partir d'Auckland, nous sommes allés nous promener dans le jardin des roses de la ville. Elles étaient éclatantes, il y a de l'émotion dans une rose, les poètes et les artistes le savent bien.
















Tournesols



Derniers jours pour les tournesols ; à l'année prochaine ...




Chut

Promenade avec Joëlle autour de la maison, chut, ne bougez plus, il y a un papillon.








Dans l'Aude



Nous aimons les champs de Tournesol.


















La plaine des minis lacs (suite)


En ce moment, le sud est tout fleuri, où nous étions, une orchidée à l'efflorescence orgueilleuse m'a supplié de lui sauver la vie, une fleur pour Schtroumpfs étendait le plus largement possible ses pétales afin de paraître plus imposante, une autre plante jouait les transparences avec la lumière du soir et toujours les mêmes arbrisseaux délicats :












Il y avait longtemps



que je n'avais pas posté de fleurs. Voici chose faite !





















Non, ceci ne sont pas des fleurs



Mais les couleurs et les trucs bizarres de la nature croisés ça et là pendant mes dernières balades.


























Ah, ben tiens, il y a aussi des fleurs !