Les coïncidences sont toujours inattendues.
Il y a une semaine, je me surprends à penser à une femme, la papesse Jeanne, me disant qu’il était étonnant que personne n’ait raconté son histoire.
Vendredi dernier, étant par le plus grand des hasards devant le passe livre de la MDF de Poé, je trouve « La papesse Jeanne » écrit par Donna Cross.
Le livre s’avère captivant pour une passionnée de Moyen-Age comme moi mais le plus étrange est qu’il soit écrit par une femme se prénommant Donna, je crois bien n’avoir jamais entendu (ou si peu) ce nom, hors depuis deux jours, il est dans la bouche de tout un chacun.
Sainte Donna a vécu au II°. Elle était une employée du palais impérial à Rome. Convertie, elle fut jetée en prison, torturée et exécutée.
Les femmes qui portent le prénom Donna ont une forte personnalité. Elles n'aiment pas être sous l'autorité de quelqu'un, elles préfèrent diriger par elles-mêmes. Derrière le prénom Donna se cache une personnalité impulsive et impatiente, qui n'aime pas rester en place.
Eh bien, cela promet…
En tout état de fait, j’ai un bon livre pour patienter jusqu’à la fin du cyclone.