Une petite histoire en image : Ce matin, mon Canon sous le bras, j'ai voulu photographier un bouton de pourpier couleur fuchsia, jusque là tout allait bien, mais je me suis aperçue, malgré l'absence de vent, que son cœur se soulevait à un rythme improbable.
Tout à coup, une petite aile dépassant de la corolle m'explique de façon plus scientifique ce que je prenais pour une manifestation du petit peuple. Ma curiosité attisée, je suis restée en position pour capturer ce minuscule glouton qui se vautrait corps et âme dans un bain de pollen jaune d'or.
Il semblait littéralement faire l'amour à cette fleur, changeant de position "dessus/dessous" comme on dit ici. Il faisait un tel bazar, qu'un autre hyménoptère s'est posé sur un pétale pour observer la scène.
Je commençais sérieusement à ressentir des contractures tellement sa séance de jambe en l'air durait. Enfin, j'ai pu voir à quoi il ressemblait, regardez son œil, il vous en dit long sur son état de lubricité.
Une petite dernière, lorsque encore groggy il a pris un moment pour se remettre de toutes ses émotions.