Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le carnet de route de la famille Rolly


Les micro-champignons



Ce midi, toute enthousiasmée, j'arrive à la maison. Dans ma main mon trophée de la journée. Je pensais que mes hommes partageraient mon exaltation en voyant ces minuscules champignons blancs. Et là, c'est la sérénade : - Berk, mais jette-moi cela, et va te laver les mains.
- Mais enfin, je ne comprends pas pourquoi.
- Tu ne vois pas que c'est une crotte. (je littéralise là, pour faire plus joli).
- Mais non, enfin, et d'abord, il n'y a pas de crottes dans mon jardin.
- C'est ce que l'on va voir, coupe ce truc en deux et tu en auras la preuve.
Je sais que j'ai raison mais cette attaque subite me fait perdre tous mes moyens.
- Ok, je fais les photos d'abord.
En fait, j'étais un peu dépitée. Je pensais que tels de bonnes fées se penchant sur le berceau du bébé, ils auraient observé à la loupe avec moi, ces petites merveilles ; au lieu de cela, je suis restée seule dans mon coin à les photographier.
J'ai bien joué, ceci compensant cela, j'ai même vu une bébête, très très petite, je n'ai malheureusement pas pu la prendre nette, elle s'est pour ainsi dire volatilisée. Sur une photo, j'ai mis un grain d'allumette pour donner l'échelle. La diversité de la nature me surprends chaque jour et penser que nous venons tous de la même cellule au départ, c'est carrément vertigineux (dans le sens qui donne le vertige).
J'ai coupé mon morceau de végétal et vous voyez qu'il n'a rien d'une déjection. Ils n'ont rien dit les hommes...