Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le carnet de route de la famille Rolly


Mais que fait donc mimi pendant qu'inéxorablement, les jours passent ?



In perfect love with Méphisto ; mes nouvelles chaussures me vont comme un gant !








Ce n'est pas que je voudrais mettre mes pieds dans tous les souliers de tout le monde, ni les mettre dans les souliers de quiconque de crainte d'être dans mes petits souliers au point d'en mourir parce que je ne les aurais pas considérer plus que la boue de ceux-ci mais, je pense qu'il est important de nouer des relations privilégiées avec nos chaussures qui nous assurent, je vous le rappelle, une complaisante interface entre nos pieds et le sol.
Néanmoins, si par inadvertance, vos souliers n'étaient pas faits à votre pied, rien ne sert d'insister, passez votre chemin, changer de boutique, n'insistez pas. Allez, immédiatement chez un revendeur Méphisto et je vous parie que vous ressortirez satisfait.

Mais que fait donc mimi pendant qu'inéxorablement, les jours passent ?



Je peins et je fais de la céramique :














In fine, comme cette expérience a été assez positive, mon nouveau projet et de réaliser la maison Célière avec l'aide de Cathy.


Oui, oui, c'est du boulot !

Mais que fait donc mimi pendant qu'inéxorablement, les jours passent ?



Je me rafraichis dans l'eau vive des rivières en regardant tomber la pluie.











Mais que fait donc mimi pendant qu'inéxorablement, les jours passent ?



Je cuisine et je reçois mes amis :


Mon soufflé au fromage :




Mon bougnat marmite, cuit au four comme un pâté :




Les tables :












La culture



"Ce document provient du site internet de Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud : www.newcaledonia-tv.com.


Edredon



Le mot "édredon" vient de l'islandais "oedardun" ou du danois « ederdun » ou de l'anglais "eider down", qui signifie « duvet fourni par l’eider " ; choisissez votre étymologie vous-même puisque personne sur le net n'est d'accord !

L'eider est un canard qui ressemble à cela :



C'est un oiseau qui vit dans l'océan glacial du cercle polaire, il a donc besoin d'un manteau super efficace pour se protéger du froid aussi, il possède un duvet et une plume remarquables, aux propriétés isolantes inégalées. Très longtemps chassé pour permettre la confection de vêtements chauds ou d’accessoires de literie, l’eider fait à présent partie de la trop grande famille des espèces protégées.

Il est donc rare, aujourd'hui, de trouver des édredons ou des vêtements fabriqués à partir de duvet d’eider car cette production fait l’objet d’un contrôle rigoureux. Ainsi, les quelques fabricants de produits en plumes d’eider s’engagent à faire la collecte des plumes et du duvet à la main, dans les nids et sans porter atteinte aux oiseaux.

Voilà, encore un truc à connaître, pour se protéger du froid. Par contre, comment dire, il faut faire "sauter la banque" pour acheter une couette en plume d'Eider (11 000 euros) parce que cela représente le travail d'une année par cueilleur de plume.

Tout cela, c'était juste pour dire que lorsque j'allais chez ma grand-mère de Haute-Savoie notre joie était de se faufiler sous son édredon qui ressemblait à un doux nuage et qu'apparemment l'édredon à l'ancienne refait surface dans les boutiques spécialisées et je suis presque certaine que je préfèrerais un édredon à une couette si je devais passer un hiver rigoureux.

Ici et ailleurs



Quittant le soir empourpré d'ici,





La lumière se délétère jusqu'à concurrencer les réclames d'Ariel, là-bas dans notre jardin de l'Aude.




Notre arrivée est prévue début juin et attendrons nos amis à partir du 15.








La citation du jour



"Si le ridicule tuait, je serais morte de tristesse."

Saint Valentin



"Aimer, c'est trouver sa richesse hors de soi."

Du philosophe Alain.

La citation du jour



"A force d'avaler des couleuvres, on finit par s’étouffer."


Encore des bubules











Oui, nous sommes retournés ce dimanche aux petits lacs, armés d'une prière à Saint Antoine de Padoue afin d'essayer de retrouver la monte qu'Alain y avait perdue.
Un petit miracle s'est produit à l'instant même de notre arrivée. La voiture n'était pas encore garée qu'Alain a vu un éclat métallique près du reste de notre foyer. C'était bien cela, il ne lui manquait que la tige du bracelet. Vite réglé le problème !
En vrai, l'on se demande bien, quand même, à quoi peut bien lui servir une montre puisqu'il n'a même plus de bras pour la mettre !





Vous me direz, ma bonne dame, que je n'ai rien à lui envier, moi qui ne suis plus qu'une jambe.




Alors voilà, il ne s'agissait pas de rester là, à ne rien faire, ni de repartir tout de suite parce qu'il faut rouler au moins une heure et demie pour fouler la terre rouge de ce petit paradis.
Eh bien, je me suis remise aux bulles parce que j'adore ça.
J'espère ne pas trop vous ennuyer avec toutes ces photos sous marines, ma préférence va à la dernière. J'ai eu comme un illumination à un moment donné, en me disant que si les lacs étaient sortis de leur limites, les droséras devaient être submergées et coinçaient la bulle. Bingo, c'était bien cela !