Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le carnet de route de la famille Rolly


Découverte

Hier, j'ai trouvé dans un magasin de la place un savon à base d'huile de riz. Immédiatement je me suis demandée comment cela pouvait être possible de fabriquer de l'huile avec du riz qui ne contient (à priori) que de l'amidon, j'ai donc cherché sur la toile. Eh bien si, si cela existe en fait c'est une huile faite à base de son de riz (là je comprends mieux), elle se présente somme la nouvelle panacée à en croire les sites qui la vantent et la vendent.
Il ne doit pas y avoir bézef d'huile dans l'enveloppe d'un grain de riz, mais bon, rien n'est impossible pour notre industrie agroalimentaire.
Inutile de vous précisez que le savon en question coûte dix fois le prix de notre savon d'Ouvéa à base d'huile bio de coco de chez les nous-autres. Seulement voilà, il n'y a pas de site pour nous expliquer tout ce qu'il y a de bon dans nos savons.
C'est fou comme je me sens influencée par ce que je viens de lire, il y aurait une boutique là, j'en achèterai tout de suite.
Tous conditionnés même pour se laver !
Dès qu'il y a, en plus, un semblant de crédibilité scientifique (Notre nouveau Dieu : La Science), on sent notre cerveau se dilater afin d'accueillir comme il convient cette nouvelle donnée.
Méfiance, méfiance, questionnement, recul, autant de qualités indispensables pour se démener dans cette vie bien trop embrouillée.
Bon, une photo piquée sur un site et quelques données scientifiques pour vous faire réfléchir ou rêver.





Huile de son de riz : action et bienfaits sur la santé

Depuis toujours le riz est considéré comme un aliment complet possédant Les propriétés nécessaires à une alimentation saine. Mais le riz complet, plus difficile à digérer et plus long à cuire, a été délaissé au profit du riz blanc dans 90 % des cas. Pourtant. dans le son, l’enveloppe du riz complet, se trouvent 65% des substances nutritives et 90% des substances actives.



Les principes actifs de l’huile de son de riz vont permettre de lutter contre les productions excessives de radicaux libres. Le pressage à froid du son de riz permet d’obtenir une huile qui renferme l’ensemble des propriétés du son et qui en plus est parfaitement assimilable et digeste.

L’huile de son de riz contient plus de 100 antioxydants: des vitamines. des minéraux. des enzymes. des acides gras … Les antioxydants vont stimuler la jeunesse cellulaire de l’ensemble de nos organes et réduire les facteurs de risque liés à l’apparition de nombreuses maladies. Ils vont aussi relancer la jeunesse de la peau, des cheveux, des phanères en général.
Le stress, la pollution, les UV du soleil, l’activité physique, et bien sûr l’alcool et le tabac. accroissent la production des radicaux Libres (responsable d’oxydation qui endommagent nos cellules et freinent leur renouvellement). Les dégâts sont causés sur l’ensemble de nos organes (cœur, poumons, foie … mais aussi sur la peau, les cheveux). C’est l’ensemble de notre vitalité, de notre santé qui est concernée mais aussi notre beauté.

L’huile de son de riz contient des tocotriénols (qui font partie, comme les tocophérols. de la famille des vitamines E naturelles]. Bien que de nombreux produits agissent sur le cholestérol, Les tocotriénols sont les seuls capables d’abaisser jusqu’à des niveaux de 30 % le mauvais cholestérol ILDL1 sans nuire au bon cholestérol lHDLl qui prévient des attaques cardiaques.

En France, les accidents cardio-vasculaires sont, après les cancers. la 2e cause de mortalité entre 35 et 64 ans ! Aux États-unis, un des premiers pays lourdement touché par le problème du cholestérol, les tocotriénols du Son de Riz ont été reconnus par l’ »Américan Heart Association ».
L’acide Lipoïque [un polyphénol], contenu dans l’huile de son de riz. a un effet positif sur le contrôle du sucre (glycémie) dans le sang. Il produit de L’énergie pour les muscles en transformant les calories (sucres, glucides) en énergie, sans produire de graisse. Il a également des effets détoxiquants et protège le foie.


(Ca, c'est véritablement une merveille biologique, c'est tout ce qu'il me faut en ce moment!)


Lorsque L’on mange trop riche, il est fréquent qu’après quelques décennies, la fonction pancréatique de production de l’insuline soit épuisée. L’insuline est un transporteur qui permet au sucre de passer du sang vers les cellules pour leur fournir l’énergie nécessaire. Lorsque l’insuline manque, le sucre reste dans le sang. c’est une situation de diabète de type 2 (dit diabète gras ou non insulino-dépendant). 90 % des diabétiques ont un diabète 2.

En France, ce fléau avance a la vitesse d’une épidémie : nous avons 10 millions de pré-diabétiques et 3 millions de diabétiques. Aux États-unis, où le diabète touche massivement les populations, l’Association « Diabetes Ressources Center » a reconnu l’Huile de son de Riz pour son action sur la régulation du sucre dans le sang.
(source : http://www.bien-et-bio.info)

Bubulles (la plaine des petits lacs suite et fin)



Mon petit appareil sony (qui ne marche plus bien, déjà !) est waterproof, je me suis super bien amusée avec. J'ai photographié le dessous de l'eau et les bulles d'air coincées au fond du lac, que je m'efforçais de faire remonter.
Nous n'avons pas vu d'animaux dans l'eau, ni d'ailleurs dans l'air, les oiseaux chantaient mais restaient prudemment invisibles, les moustiques piquaient comme par maléfice, ah si, deux ou trois libellules virevoltait autour de nos corps nus.
Par contre l'herbe est bien verte au fond du lac !
















Ma préférée, on se croirait dans l'espace intersidéral.






Juste comme cela



Deux photos de reflet :








La plaine des minis lacs (suite)


En ce moment, le sud est tout fleuri, où nous étions, une orchidée à l'efflorescence orgueilleuse m'a supplié de lui sauver la vie, une fleur pour Schtroumpfs étendait le plus largement possible ses pétales afin de paraître plus imposante, une autre plante jouait les transparences avec la lumière du soir et toujours les mêmes arbrisseaux délicats :












La plaine des minis lacs



WE dernier entre lui et moi :








Cela faisait longtemps que nous n'avions pas campé. Cela nous a pris comme ça par un beau jour, quand même ! Vite achetée une tente 3 secondes, direction le grand Sud.
Nous sommes retournés à l'endroit où nous étions le 28 mai dernier.
Personne sauf nous deux, nous avons joué comme des enfants à nager nu dans le lac, à remonter la rivière, à faire un beau feu, à cuire nos pommes de terre.
Du vrai camping ou je n'y connais rien.
Nos installations : La tente à monter en 3 mn, notre feu, la table du petit déjeuner. Nous avons ressorti pour ceux qui les connaissent notre cafetière et notre bouilloire qui nous suivent depuis plus de trente ans !











Les paysages, style miroir parfait, des petits lacs :















Le land art du jour, une histoire commune entre les lichens, un inconnu qui avait posé les pierres au sol, Alain qui a reformé le cœur, et moi qui ai voulu éclaircir le cœur du cœur. Un cœur noir quelle tristesse ! et que personne ne me dise que je détruis la nature, comme je vous l'ai précédemment dit, tout cet espace aura disparu dans quelques mois à cause de l'exploitation minière.
Je reste persuadée que si l'on kidnappait les dirigeants des grandes sociétés minières pour les obliger à regarder ce brin de nature, ils n'auraient pas le coeur de tout anéantir.
Il y avait jusqu'à présent le cœur de Voh, à présent il y a aussi le cœur du Grand Sud, juste pour dire que nous t'aimons cher Grand Sud.






La galette des rois dite parisienne


Je me suis posée un challenge toute seule : réussir une galette des rois.
Plusieurs jours de cogitation à travers divers livres et sites de cuisine.
J'ai appris plusieurs choses surprenantes que je vais écrire ici, de sorte que, si il y a une prochaine fois, je n'aurai pas à refaire toutes les recherches.
Lorsque l'on regarde des vidéos sur la fabrication de la pâte feuilletée, on jurerait que c'est un jeu d'enfant. L'amusement est simplement connu pour être très long d'ailleurs, une sorte de résolution intergénérationnelle plane dans la plupart des familles : "La pâte feuilletée, jamais de la vie, pas assez de patience pour cela !".
J'ignorais que cela était aussi très technique et qu'en l'absence des produits chimiques utilisés par les pâtissiers, pas facile du tout.
La chaleur que nous avons ici en ce moment ne facilite pas les choses. La galette se fait traditionnellement en hiver et dans le nord de la France ce qui est un cas aggravant.


Les proportions : Il faut compter 600 g de pâte pour être large et/ou faire une galette pour 10 parts.

Pour la pâte feuilletée :
300 g de farine type 45 (plus facile à travailler)
220 g de beurre doux
80 g de beurre fondu
110 g d’eau (ma pâte était un peu sèche, je pense, la prochaine fois je mettrai plus d'eau)
1 cuillère à café rase de sel
50 g de farine pour étaler la pâte



J'ai fait une détrempe avec l'eau et le beurre fondu, c'est plus facile lorsque l'on ajoute du beurre.
A part le temps de repos de la détrempe qui est de 2 h, j'ai chaque fois mis la pâte à reposer 20 mn au congélateur et 10 mn au frigo en la retournant parce que le beurre avait la fâcheuse manie de fondre trop vite, normalement on ne doit pas travailler dans une pièce qui affiche une t° de plus de 20°.
Les pro utilisent un beurre (ou pire une margarine !) à feuilletage tout prêt et bourré de produits chimiques. C'est pour cela que cela paraît facile sur les vidéos. En vrai, le beurre sort allègrement de la pâte qui se troue régulièrement. Cela fait peur mais, in fine, tout n'est pas raté !
Il faut toujours avoir à l'esprit lorsque l'on cuisine que, 80% de la réussite d'un plat, provient de la qualité des produits utilisés et je vous assure qu'une galette au beurre fin de France et à la farine bio, ce n'est pas mal.
Si les pro utilisent ce beurre là, c'est parce qu'il contient moins d'eau. Sur le plan chimique, le feuilletage s'obtient grâce à l'eau contenue dans la détrempe qui en s'évaporant, écarte les feuillets obtenus par les différentes pliures. On comprend alors que le beurre doit en contenir le moins possible afin que se crée un équilibre entre l'eau et la graisse.
"Le beurre et la détrempe doivent avoir tous les deux la même t° et la même consistance ". Je n'ai pas trouvé comment faire cela, binp.
D'avoir mis, la pâte au congélateur est un mauvais pis aller, il est important que la détrempe et le beurre restent à la même T° hors si l'on place le tout au congélateur le beurre va refroidir plus que la détrempe mais vraiment, cela ne pouvait pas se faire autrement.
Il faut envelopper la pâte dans du film alimentaire pour lui garder son élasticité.
Il est important de découper la pâte avec un couteau bien aiguisé. Toute irrégularité l'empêche de monter. La retourner une fois découpée.
J'ai laissé la galette reposer 15 mn avant de l'enfourner, Mme de Saint-Ange dit au contraire qu'il faut la mettre à cuire tout de suite après la dernière abaisse, je vais y réfléchir pour la prochaine fois.
Pour dorer au jaune d’œuf, il ne faut pas mettre la dorure jusqu'à l’extrême bord mais s’arrêter 2 cm avant.
Autrement, y a plus qu'à...
Pour garnir la pâte il faut faire une crème d'amande et non pas une frangipane qui contient outre les ingrédients de cette dernière de la farine. Cela alourdit inutilement le gâteau.
300 g d'amandes bio mondées réduites en poudre au mixer ; les mettre dans le mixer avec les 170 g de sucre et mixer ensemble. Les mélanger ensuite avec 3 œufs et 140 g de beurre mou.
A l'origine la galette n'était pas fourrée, on la mangeait avec de la confiture.
C'est l'italien Frangipani au qui donna son nom à la crème frangipane faite à l'origine comme une crème pâtissière dans laquelle on écrasait des macarons. Cela ne doit pas être mauvais tout cela! Aujourd'hui, un peu d'amande les remplace.

Indispensable de faire la crème d'amande et la détrempe la veille malgré cela, 2 h seront nécessaires le jour même pour mener à bien cette aventure culinaire.


Je n'ai pas essayé de rendre ma galette bien ronde, je ne voulais rien perdre après avoir passé autant de temps dans la cuisine. La rondeur m'a paru d'un coup superfétatoire.




"The" photo de famille !


Voilà, l'idée de faire une photo de famille qui déchire vient d'Estelle qui a trouvé le site ci-dessous montrant les pires photos de famille de Noël.
Cliquez ici pour voir le lien de ce site. Un sacré challenge a relever, n'est-il pas ?
J'ai apporté dans ma valise une tenue "bien de chez nous" pour chacun et nous nous sommes installés comme des grands sur la terrasse.
C'est Boris qui a eu l'idée du Haka, et Arnaud a pris les clichés, un travail d'équipe donc cette photo qui se veut faire un pied de nez aux photos du genre.
Je me demande si l'on mérite d'être dans le top 50 ?
Qu'en pensez-vous ?




Déco de Noël



Diane voulait du bleu, mais pas de sapin.
Bon ! Aussi pour ce Noël :
Dans la maison,
Haute de plafond,
Sur cette île géante,
Où domine le bleu et l'océan,
Alain a installé ma blanche
Branche.
La table a été dressée juste en dessous.
La ripaille était riche et le vin fût bien doux.








Néanmoins, j'ai été une fois de plus stupéfaite de voir, dans un grand magasin de la ville, une réalisation similaire. Ainsi va la vie !




Les aventures de mimi chez Carrefour

Avant de partir, je suis allée me ressourcer chez Carrefour. Je devais acheter du fromage et du foie gras afin de survivre au pays des hamburgers. Je vous raconte en passant que la dernière fois que j'ai voulu apporter du fromage en NZ, je l'avais mis dans mon bagage à main. La police des frontières, au départ à Tontouta, a refusé mon bagage que j'ai dû mettre en soute ; alors là ! il faut le savoir que le fromage est interdit dans la cabine, cela n'est pourtant pas noté sur les feuilles des objets dangereux !
Bref, me voilà dans le magasin, je suis immédiatement déçue de constater qu'ils ont ressorti la même déco que l'année précédente déjà utilisée l'année d'avant, cela fait cheap et supprime un peu de la magie de Noël ; bon restons positif, au moins c'est écolo.




Je me suis consolée en attrapant au vol, la fée Lili, le lapin Duracel et un clown sympathique pour une photo souvenir.




Ca y est

C'est la fin du voyage.
Nous avons quitté un ciel frais, une nature débordante et les pohutukawa en fleurs :





Pour retrouver une chaleur très présente, une nature reverdie et les flamboyants toujours en fleurs :