Cela fait déjà une semaine que Lala a retrouvé ses copains à la maison, il a encore des trucs à leur raconter :




Lala en a marre de rester enfermé dans la maison de Didi, mais que faire par temps de pluie ? Le musée propose-t-il, OK, c'est parti. Lala est tout excité aussi, il fait plein de bêtises :
Mireille le rattrape de justesse avant qu'il n'essaie de s'assoir sur cette étrange chaise faite dans une vertèbre de baleine.




Il se sent l'âme d'un pur guerrier maori et veut sauter dans cette pirogue creusée dans un seul arbre de vingt mètres de long, heureusement que c'était un peu trop haut pour ses petites pattes.




Il ne veut plus quitter les kiwis, et essaie de leur parler mais eux ne comprennent pas le français !




Quand il veut prendre ce coquillage pour l'accrocher autour de son cou, Mireille en a vraiment marre "Mais tu ne vois pas qu'il est un démentiellement trop gros pour toi".




Il a adoré le spectacle son et lumière de la petite goûte d'eau mis en scène par le cirque du soleil et a pris la peur de sa vie pendant la reconstitution de la naissance de l'île de Rangitoto, avec un tremblement de terre plus vrai que nature.
En fin de compte, une bonne journée de plus....