Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le carnet de route de la famille Rolly


Quiz de Pâques



Aujourd'hui, c'était la rando choco avec à la fin du piquenique des jeux et le quiz de Pâques. J'ai pris du plaisir à trouver ces questions.
Vous trouverez les réponses en commentaire, ne trichez pas !


I )Quelle est l’étymologie du mot Pâques :
1° Vient du verbe passer.
2° Vient d’une altération de la conjonction « parce que ».
3° Vient du mot paquet parce qu’à l’origine les œufs étaient empaquetés.

II) Pâques n’est pas fêté par tous les chrétiens à la même date parce que :
1° Les orthodoxes ne sont pas très catholiques.
2° Parce que les catholiques utilisent le calendrier Grégorien et les orthodoxes le calendrier Julien.
3° Ce n’est même pas vrai, tout le monde fête Pâques à la même date.

III) Pour Pâques, les martiniquais ont aussi le vendredi férié parce que :
1° Ils sont producteurs de chocolat.
2° A cause d’une ancienne fête africaine qui tombait en même temps que la fête de la Pâques chrétienne.
3° A cause d’une forte communauté protestante qui a imposé ce fait.

IV) La date de Pâques a été décidée ainsi parce que :
1° Il fait moins froid à cette époque pour faire la fête.
2° A cause du symbolisme de la lumière conjoncturelle entre l’équinoxe et la pleine lune.
3° Cela convenait aux membres du concile qui ont décidé de cette date.

V) La tradition d’offrir des œufs au printemps remonte à :
1° L’Egypte antique.
2° Henri IV, les pauvres qui ne pouvaient pas manger la poule au pot chaque dimanche ont pris l’habitude de s’offrir des œufs.
3° Saint Louis qui pendant ses croisades voulait améliorer l’ordinaire de ses troupes pendant Pâques.

VI) La tradition d’offrir des œufs en chocolat à Pâques date de :
1° Jeanne d’Arc qui était végétalienne.
2° Louis XIV grand amateur de chocolat.
3° Sous l’Empire, ce n’est qu’à cette date que l’on parvient à mouler le chocolat.

VII) L’île de Pâques a été appelée ainsi parce que :
1° De loin les statues des moaïs ressemblaient à des œufs.
2° C’est le navigateur Roggeveen qui découvrit cette terre un dimanche de Pâques.
3° Les habitants de cette île ne consommaient que des œufs et du poisson.

VIII) Les australiens ont décidé de changer la tradition de l’Easter Bunny (lapin de Pâques) qui apportait traditionnellement les œufs aux enfants parce que :
1° Ils n’aiment pas les lapins.
2° Ils veulent le remplacer par le bilby de Pâques pour sensibiliser les enfants et dégager des fonds destinés à la protection de ces petits marsupiaux en danger d'extinction.
3° Les enfants ne voulaient plus manger de lapin à la cantine.

IX) Pour aller jusqu’à Rome les cloches de Pâques :
1° Deviennent lumineuses.
2° Se parent d’ailes et de rubans multicolores.
3° Les deux à la fois.

X) La poule aux œufs d’or de Jean de La Fontaine raconte l’histoire de :
1° Une poule qui ne pondait que des œufs de Pâques.
2° Une poule qui était tellement orgueilleuse qu’elle croyait qu’elle ne pouvait pondre que des œufs en or.
3° D’un paysan qui tue sa poule qui pond des œufs en or parce qu’il croit qu’elle renferme un trésor dans son ventre.

Maths



Sujet de l'épreuve de mathématiques du certificat de fin d'étude primaire donné en 1959 : Amusez-vous !


Ci-dessous le sujet de calcul, posé dans le Vaucluse en 1959 :
I. Un cultivateur veut faire construire une cuve d'une contenance de 40 hl sur un emplacement libre d'un hangar qui a la forme d'un rectangle de 2,3 m de long et 1,7 m de large. Les murs de la cuve auront 20 cm d'épaisseur.
Quelles seront les dimensions intérieures de la base de la cuve ?
Quelle hauteur intérieure doit-on lui donner ? (À un cm près.)


II. Un habitant de Vaison dispose d'une auto qui consomme 6 l d'essence à 97,5 F (9,75 NF) le litre aux 100 km et 2,2 l d'huile à 230 F (2,30 NF) le l tous les 1 500 km. Il estime les autres frais à 6 F (0,06 NF) par km.
Calculez le prix de revient du km.
Quand il se rend seul en Avignon, il préfère prendre le car. Le billet aller-retour lui coûte 7,40 F (0,74 NF). Quelles économies réalise-t-il ainsi par semaine sachant qu'il va en Avignon pour ses affaires, le lundi, le jeudi et le samedi ?
Combien de personnes, au minimum, son automobile doit-elle transporter pour être un moyen de transport plus économique que le car ? (La distance Vaison-Avignon est de 45 km.)

Carnaval de Nouméa 2011



Juste deux photos, prises à la maison, pour vous faire patienter, je n'en ai pas encore d'autres, l'on ne peut pas tout faire défiler et photographier !








Truffes au chocolat



Si si, je suis toujours là et pour vous faire patienter je vous livre ma recette des truffes au chocolat.
Je prépare le carnaval...


Les truffes de cette recette doivent être consommées dans les quatre à cinq jours après leur fabrication si toutefois elles résistent vaillamment à la première soirée.

Pour une vingtaine de truffes :
100 g de chocolat de ménage (bien évidemment meilleur il est, meilleur seront les truffes, c’est la base, tout de même. Faites les magasins bio et goûtez à tout, vous en trouverez bien un qui soit décent).
2 jaunes d’œufs extra frais (important la fraicheur des œufs puisqu’ils ne sont pas véritablement cuits).
100 g de beurre fin en pommade (ie : mou mais non fondu, cf gâteau de la reine de Saba).
½ dl de crème fraîche.
125 g de sucre glace.
50 g de cacao en poudre non sucré.
Quelques goûtes d’extrait de vanille.

Pour l’enrobage des truffes :
30 g de cacao non sucré.


Séparez les jaunes des blancs et les réservez à température ambiante.
Faire fondre le chocolat selon votre méthode habituelle, personnellement je le place dans un récipient en verre et je le mets au micro onde 2 mn en mode décongélation. Lorsqu’il est entièrement fondu mélangez-le énergiquement il doit être bien brillant.
Ajoutez les jaunes d’œufs puis le beurre en pommade tout en continuant de mélanger.
Ajoutez ensuite la crème fraîche, le sucre glace tamisé, le cacao en poudre non sucré tamisé aussi, petit à petit afin qu’il se mélange bien parce qu’à ce stade la préparation aura déjà bien refroidie.
Mettre la pâte une heure au réfrigérateur (ou plus, cela dépend du frigo lui-même, du joint de la porte, du thermostat etc, j’arrête là parce que je sens que vous devez en avoir assez) afin qu’elle devienne plus ferme.
Mettez dans une tasse du cacao en poudre et y jetez une par une les boulettes de chocolat formées avec deux petites cuillères. En fait, tout cela est compliqué juste pour dire qu’il est opportun de faire des boules mignonnes, c’est plus joli. En tournant la tasse, le cacao se met partout autour de la truffe sans l’abîmer et sans vous en mettre plein les doigts !
J’espère que vous avez prévu un récipient sympa pour les mettre dedans. Si vous voulez vous la jouer écolo, essayez un papier cuisson écologique (compostable !) pour les emballer avant de les mettre dans une boîte en papier recyclée construite par vos petites mains habiles.
Cela n’est pas le tout de bavarder, n’oubliez pas de les remettre au frais jusqu’au moment de servir.
Le fin du fin, serait de les placer dans une cave à vin parce que le chocolat étant un produit tropical n’aime pas le froid, il ternit et perd son arôme lorsqu’il est exposé au grand froid et fond lorsqu'il fait trop chaud (sic !) et en même temps tant mieux sinon vous ne pourriez pas vous essayez à réaliser cette délicieuse recette). Il préfère des températures tempérées comme les grands crus bordelais, comme je le comprends !

Déprime



Mon décor varie au grès des jours qui se rendent, passifs.
C’est le typon, sans cesse re-gravé en une suite de dioramas colorés
Que m’offre depuis ma fenêtre notre mère Nature.
Bleu, blanc, rouge le Mont Dore devient chauvin,
Zébrures orangées, ou bien, lever de soleil sur chapeau pointu.
Il me plait de tout contempler.
Malheur, rayé d’un trait mon tableau est.
Monsieur le Maire a encore approuvé,
Les bulldozers ont broyé sans s’en soucier, la belle demeure.
Déraciné le flamboyant rouge sang et le frangipanier blanc.
De hauts murs de béton subrogeront cette tranquille habitation.
Je suis bien chagrinée, vous savez, de ce fait.
J’ai même songé à m’enfuir, à déguerpir.
C’est mon décor qui me retient… peut-être ?
Ou devrais-je dire, jusqu'à quand ?