Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le carnet de route de la famille Rolly


Fame



J'ai mis 10/10 à ce film dès que je suis rentrée à la maison.
Je suis hyper enthousiaste. J'ai passé un super moment. Il est rempli de talents, de pétillance, d'énergie positive.
Je comprends qu'il peut déplaire parce qu'il n'y a pas vraiment d'histoire et tout y est filmé comme un zapping géant. Une fois intégré cela, il faut se laisser porter par la musique, la danse et les images, génial.
Bon, c'est à l'eau de rose mais cela met du baume au cœur, un peu de fraicheur qui sent bon.




Bo



Je voudrais être assez forte en peinture (peut-être cela viendra) pour immortaliser mon bouquet. Amaryllis et glaïeuls de la maison et orchidées de Thaïlande.




L'été sera fruité



Fleurs en septembre, litchis en décembre.

Cet adage parfois utopique s'est avéré cohérent cette année. Les arbres sont chargés de fruits et tous les regards sont fixés sur l'état de leur coloration, dans peu de temps nous nous régalerons.












En parlant de fruits, j'ai fait hier, de la confiture d'orange pour les visiteurs de Noël. Elle est toujours aussi bonne peut-être encore plus puisque j'ai poussé le vice à la faire avec des oranges Bio.
En parlant d'orange Bio, nous sommes allés au dernier marché bio (sis au parc forestier une fois par mois) pour faire le plein de fraicheur et d'oranges cf la ligne du dessus. Nous n'avons pas trouvé de légumes certainement parce que nous sommes arrivés trop tard. Les bons gros légumes appartiennent aux gens qui se lèvent tôt c'est bien connu.
Nous avons compensé en achetant du café Blue Montain qui pousse en Papouasie Nouvelle-Guinée toute une histoire que nous n'avons pas encore concrétisé, elle attendra l'arrivée du petit Jésus.












C la vie



Je fais du nettoyage, de l'élagage, du repassage, c'est l'âge.

J'ai commencé par la chambre d'amis, elle a tout de suite servi à héberger nos premiers couch surfers. Un premier contact sympa et enrichissant de part et d'autre.
J'ai continué avec la bibliothèque où, j'ai pas mal élagué surtout des livres pour jeunes qui seront obsolètes à l'âge où mes petits enfants pourront les lire. Il vont aller orner les étagères de l'école primaire de l'Ile des Pins. C'est une bien belle fin de vie pour eux.

C'est génial de faire du grand ménage. Une porcherie devient tout à coup une cathédrale, comme j'en suis l'architecte cela provoque chez moi une exaltation extraordinaire. Revers de la médaille je ne veux plus que quiconque pénètre dans le sanctuaire, je deviens jalouse de mon bien.
Heureusement que cela ne dure jamais bien longtemps.

Calligrammes



J'ai participé à un concours de calligramme, je n'ai pas gagné mais le plus désolant c'est que depuis que j'ai envoyé mes épreuves je n'en ai aucune nouvelle. Qui a gagné ? Où sont exposés l'ensemble des œuvres ? Grand mystère.
Le thème imposé était "Lagon et récif" et j'ai eu du mal à rester dedans. J'ai pris cela comme un véritable travail parce que j'ai pas mal bossé dessus, réussir à faire coïncider le dessin et le texte, ce n'est pas simple.


Les voici avec les textes qui les accompagnent parce qu'il est difficile de lire sur un si petit format ma belle écriture.





Par un beau jour touchant d’éclats de vie épars.
Je descendrai le long du tombant du grand récif,
À l’endroit où les eaux turquoises se muent en indigo,
Te trouverai-je ?
Tout en croisant le grand blanc,
Tout à mon admiration du bal gracieux des baleines,
Tout en imaginant le chant des sirènes,
T’apercevrai-je?


Au fond du plus tendre des abysses,
Quand seules les antennes luminescentes des myctophides
Seront à peine visibles,
Te reconnaitrai-je?


Je chercherai, alors, à effleurer ta main,
Sachant qu’aucune obscurité ne sera, à jamais, assez pleine.
J’y parviendrai.
En admettant, à cet instant, que le ciel nous aime.
Pour l’éternité, nous ne penserons plus le temps.





Un jour, un homme a marché sur l’eau.
Ils ont tous dit : « C’est un miracle »
Et ont témoigné leur ravissement.


Un jour un homme a rempli les filets des pêcheurs affamés.
Ils ont tous dit : « C’est un miracle »
Et ont sauté d’allégresse.


Un jour un homme a soufflé dans une toutoute
Et ses amis ont surgi.
Ils ont tous dit : « C’est un miracle »
Et ont dansé de joie.


Un jour un homme a glissé sur les déferlantes avec une modeste planche.
Ils ont tous dit : « C’est un miracle »
Et ont été en liesse jusqu’au soir.


Aujourd’hui un homme a construit un grand tuyau.
Ils ont tous dit : « C’est une hérésie »
Et ont pleuré, beaucoup pleuré de dépit.





Quand le feu céleste s’unit au feu terrestre et que nait le turquoise,
En ces lieux où le firmament et l’azur se déposent,
Le lagon s’offre tel un diamant bleu.
Dans cette eau d’une transparente transcendance,
Au smalt parfois si léger qu’il dévoile la douceur d’une âme aimante.
Point de sorcière n’y coule.
Point d’eau bénite ne s’y répand.
Point de sacrifice pour en garder sa pureté.
Il est.
Quelques larmes de sang d’une ancienne gorgone
Rétablissent l’ordre de la truculence entre impétuosité et flegme.
Ses eaux, dans l’incapacité de se souvenir d’avoir été telle ou telle rivière,
Rêvent que d’autres fils de Noé au sang bleu les aiment.
A la vesprée, Mélusine déguisée, répand sur l’onde, un manteau argenté.
Les vagues qui voulaient rejoindre le ciel s’alourdissent, s’étalent.
L’horizon, tracé à la règle, ne limite plus l’éther de la mer.
Demain, il fera gris.


Un nouveau mot




Savez-vous ce que c'est que la "sérendipité" ?



N'oubliez pas que chaque fois que l'on apprend un nouveau mot, on devient plus intelligent.
Je suis ravie de participer à l'élaboration de votre intelligence (et de la mienne par la même occasion).

Ce mot signifie que l'on trouve quelque chose que l'on n'avait pas cherché, à partir d'une observation surprenante mais que l'on a pu expliquer correctement.
Un "hasard heureux" en quelque sorte, hasard heureux qui m'a fait connaitre ce mot avant vous peut-être.

Joli coeur



La mairie fait le joli cœur aux promoteurs, vous savez ceux que je n'aime pas, ceux qui détruisent nos belles maisons pour y construire des immeubles en béton.
Je ne sais pas si c'est un bon plan, parce qu'il y a peu de promoteurs (mais c'est vrai qu'ils sont riches....) et beaucoup d'habitants, à eux de voir.
Mercredi en sortant de la librairie Calédolivres où Déwé Gorodé y parlait de son dernier livre. Frédéric m'a dit :
-As-tu vu ce qu'ils ont écrit sur le mur de la mairie, "Coup de cœur pour le béton", j'ai cru à une plaisanterie tant la chose me paraissait hallucinante, eh bien non, c'est la vérité vraie.
En allant sur le site de la mairie de la ville dans la journée, j'avais déjà trouvé la présentation de leur action "Cœur de ville" extrêmement déplaisante. J'aurais passé cette affaire sous silence si 25 mètres d'affiche ne me fichaient un bourdon en béton.
Je suis médusée que le service de la com de la ville et les chefs de ceux-ci n'aient pas réalisé le côté excessivement négatif du slogan.
Non content de cette banderole, une toile démesurée recouvre tout un pan de mur. Je n'essaie même pas d'imaginer le prix de ce truc qui n'apporte absolument rien au projet en matière de retombées.
Je sais, là, je râle mais pour une fois c'est plus fort que moi.








Déçue



Comme je suis une fan d'Almodovar, j'attendais avec impatience le sortie de ce film.
J'ai failli m'endormir, tant le film est mou et sans relief. La seule chose intéressante est la finesse des émotions superbement exprimées par les acteurs sinon pas grand chose. Il ne me laisse aucune joie, ni me plonge dans une quelconque réflexion captivante.
Je suis allée le voir seule en pensant le revoir avec des copines, ben elles iront sans moi.
Ce que je trouve étrange c'est le fait qu'il plaise tant aux critiques. A croire qu'ils sont payés au nombre d'étoiles qu'ils le dotent.
Sur Allo ciné et sur le site de Ciné City les critiques des spectateurs ne sont pas élogieuses. Un film ne doit-il pas plaire aux spectateurs avant tout ?
Pour moi, cela sera deux étoiles par respect au réalisateur.




Mensonge



Un bien petit mensonge d'une chanteuse de blues un soir glacial d'octobre.

Hier, j'étais aux arts'péritifs, la chanteuse Robin, anglo-saxonne, y commentait une de ses chansons en disant que la blue moon est un phénomène particulier. Cela ne semble pas exister en France ou du moins je n'en avais jamais entendu parler. Quand il y a deux fois la pleine lune dans le même mois, la deuxième est dite "blue".Elle ajoute que justement c'est le cas ce mois-ci. Comme c'est un phénomène assez rare, le mois est rempli de quelque chose de particulier.
Wouah, me suis-je dit c'est le moment de jouer à euromillions et tout de suite après je me suis vraiment demandée comment la lune pouvait connaitre notre bon vieux calendrier grégorien et se teinter de bleu juste au bon moment, trop forte la lune mon frère, j'te dis.
Je suis trop pragmatique sans doute pour palper du bout de mon index la poésie de cette image. J'ai fait une recherche, ce moi-ci nous n'avons pas deux pleines lunes. Binp, j'ai quand même appris quelque chose et c'est cela le plus sensationnel.




Fête de la science



Cette année la fête de la science avait investi le Lycée Lapérouse pour le traditionnel concours du jeune scientifique.
Beaucoup de monde et de nombreux concurrents tous plus sympathiques les uns que les autres.
Alors que je déambulais, j'ai entendu un jeune homme dire "Ca fait tout drôle de revenir ici après toutes ces années".
Je l'ai apostrophé en lui demandant combien d'années cela faisait pour lui "neuf" m'a-t-il dit, "trente-cinq pour moi" je lui ai répondu. Ah !
Je n'avais pas remis les pieds dans la cour du lycée depuis mon bac, j'ai reconnu le chewing-gum collé sur l'asphalte que j'avais jeté là, un matin de mauvaise humeur. Non, cela n'est pas vrai, bien que mâcheuses invétérées de gommes à mâcher roses, notre équipe de copines de l'époque savait se tenir. Je dis cela parce que le souvenir que j'avais de la cour était un jonchement acnique de trucs noirâtre virant crasseux, des tonnes de chewing-gum écrabouillés par des semelles Adidas taille 44. C'est toujours le cas mais avec le temps cela passe mieux, on ne les voit presque plus.
Je me revoyais en train de fumer ma clope à la fin de cours de philo, tout là-haut au troisième étage. Aujourd'hui, non seulement fumer est strictement interdit mais des concurrents vantaient l'abstinence en vous expliquant ce que "le mal" vous fait dans votre cerveau. Les temps changent.

J'ai revu avec plaisir d'anciens élèves et de façon très partiale j'ai voté pour eux.
J'ai voté également pour un collège de Ponérihouen. Les élèves nous montraient comment faire entrer et ressortir un œuf cuit dur dans une bouteille. C'était amusant mais c'est surtout leur enthousiasme qui m'a touchée.
Il y avait aussi cette année une scène où se produisaient des groupes de jeunes, sympa.
C'était une belle fête, j'y ai passé un agréable moment.








Attention, attention



Grand voyage en vue....


Alain et moi partons en voyage pendant un an.
Notre date de départ est fixée le 5 janvier 2010.

Nous irons à la Réunion où nous resterons environ un mois avec escapade à Madagascar et Ile Maurice.
Nous débarquerons à Toulouse le 4 février pour une petite semaine avant de partir pour Buenos Aires. Après une courte escapade dans la Patagonie Argentine, nous prendrons une croisière vers la mi-février afin d'arriver via le Cap Horne à Valparaiso près de Santiago du Chili.
De là, nous irons dans le désert d'Atacama puis à Cuzco au Pérou pour plusieurs jours.
Retour en France en avril mais rien n'est prévu exactement.
Ensuite, cela sera la France et les pays européens mais nous ne savons pas encore vraiment quoi ni où.
Si vous désirez vous joindre à nous pour l'une de ces destinations et celles qui ne sont pas encore définies, dites-le nous serons ravis de vous avoir comme compagnon de voyage.
Voilà, à présent, j'ai du travail pour ranger la maison que nous allons louer pendant notre absence.
Oui, c'est vrai, nous avons beaucoup de chance, mais faites un effort et vous en aurez aussi.

Quand il fait vieux



"Ce n'est pas intéressant de vieillir"

Parole de Mamy

Musique live




Pendant ces derniers jours, pour changer des galeries d'art, j'ai assisté à des concerts.
Les premiers c'était pendant Femme Funk, un festival incontournable ici. Je n'y suis malheureusement pas restée assez longtemps à mon goût. La vie est comme cela, on ne peut pas être à la fois en train de sortir le bougna du four et pêcher les poissons pour les mettre dedans.
Dès mon arrivée, j'ai, sur le champ, cherché Cathy et sa carriole et nous avons discuté le bout de cake jusqu'à l'heure des concerts.
Elle a bien vendu mais ferme un peu trop juste à cause de l'investissement du départ.




Le groupe de rock hey hey my my est la prestation que j'ai le moins appréciée. Cela m'a plut au début puis je me suis ennuyée, j'ai trouvé que c'était toujours pareil.




Venait ensuite Mario Canonge avec un chanteur Ralph, vraiment sympa.




Et enfin le lendemain La grande Sophie qui nous a fait décoller avec sa musique si bien que nous avions tous envie d'acheter son disque.






Et l'aventure a continué avec, hier soir, à la Cathédrale, l'écoute de Sergejs Jegers un contreténor letton. Si, si cela existe, ce n'est pas une mauvaise blague ou encore un de mes mots de vocabulaire sorti de derrière les fagots. Il vient tout droit de Lettonie c'est pour cela qu'il est est letton, merveilleux.
Il m'est d'avis que s'il y a des voix aux paradis, elles doivent toutes être comme celle de Sergejs, son récital était génial.


Vocabulaire



Je suis passionnée par les mots, leur origine, leur évolution etc....
Ce matin, j'ai lu l'histoire du "« Ca coûte l'appeau d'Écouille " et je me suis bien amusée avec ça. J'avais prévu que la journée serait bonne après cette franche rigolade et elle l'a été effectivement, de plus cela m'a donné tout plein d'idées.
Au sommet du Mont Dore je converse quelque peu avec des inconnus, en nous quittant, ils me disent "Bonne promenade". Là, j'ai tiqué parce que je ne me sentais pas vraiment en promenade, la montée de plus de deux heures avec 600 m de dénivelé n'est pas, pour moi, une sinécure.
J'ai cherché le mot qui conviendrait le mieux à cet exercice physique.
Voici ce que j'ai trouvé :


Promenade : «voyage facile et de courte durée»
Circuit : « Chemin à parcourir pour faire le tour d'un lieu »
Balade : « Aller demander l'aumône [en chantant des ballades], mendier »
Marcher sans but, flâner.
Randonnée : « course, promenade longue et ininterrompue »
Excursion : « course au dehors » ici « irruption dans le pays ennemi »
Voyage dans une région pour l'étudier ou la visiter.
Marche : «région frontière placée sous le commandement d'un marquis»
Exercice de plein air fait sur le mode de la promenade.
Périple : « voyage d'exploration maritime autour d'une mer, d'un continent »
Circuit ou voyage touristique, de courte ou de longue durée par toute autre voie que par voie de mer.
Trekking :« de : to trek, angl. d'Afrique du Sud signifiant « voyager, émigrer » Randonnée de plusieurs jours en moyenne montagne avec guides et porteurs pour visiter une région autrement inaccessible.
(Entre les guillemets l'étymologie du mot).

Au vue de cela je dirai que ce matin j'ai fait une randonnée.... Restons simple.

Mont Dore



Il continue à faire beau temps. Notre rando, ce matin, nous a conduit au sommet du Mont Dore. Quatre heures de marche aller-retour. Quatre heures de bonheur entre les fleurs et les contrastes de couleur parfois violents, toujours ardents.

Je suis la seule fille et étant la plus faible, j'ai beaucoup plus payé de ma personne. Je n'ai quasiment pas fait d'arrêt, même pas au sommet où j'ai eu à peine le temps de jouer les stars et de faire des photos plutôt que de m'assoir pour me reposer. Les garçons étant arrivés bien avant moi, avaient eux, hâte de repartir. Les faibles font plus d'efforts que les forts c'est bien connu.
En forme quand même ! Un jeune couple marchait plus ou moins en même temps que nous. Ils ne sont pas arrivés jusqu'en haut et la jeune fille s'est carrément faite porter sur le chemin de retour par son homme grand et fort. Le mien a eu la délicatesse de m'attendre avant d'attaquer la descente la plus dangereuse. C'est bien là, la seule entorse à notre pacte d'autonomie que je puisse concevoir.


Partis depuis peu, je suis séduite par ce petit autel, il est plein de délicatesse et d'humour avec ce mini bonnet rasta sur la tête du Christ et Ganesh qui surplombe le tout.








Contrastes violents et doux au loin:












Au sommet, les photos pleuvent cela change.... Le Mont Dore est réputé pour être le pot de chambre du Grand Nouméa.









Enfin un petit tour d'horizon sur les plantes de la journée.












Fun beach




Nous avons eu un mois de septembre magnifique qui a contrasté de façon salutaire aux longs mois de pluie de notre hiver rigoureux (toute proportion gardée bien entendu).
Ce beau temps m'a donné envie de déjeuner au plus près de la mer. Trois restaurants se partagent ce privilège et je les ai fait tous les trois.
Je suis retournée au Roof avec une amie. Nous avons été très satisfaites de la prestation et nous sommes tombées d'accord pour une note largement au-dessus de 15. Les plats étaient gouteux et le service impeccable et agréable. Seuls les prix au-dessus de la moyenne n'incitent pas à en faire son restau de base.
En image :















Le Fun Beach :

Le cadre :C'est bien entendu super, le tableau vivant de la petite plage qui jouxte le rocher à la voile est agréable.
L’ambiance :Sympa, les tables ne sont pas trop les unes sur les autres sur la terrasse où nous sommes assis. J'avais pris la précaution de réserver pour être bien placée.
Le service :Très moyen, long et peu avenant, un peu cantine.
La décoration :Les tables en bois sont sympa, un set de table agrémente le tout. Les tables ont un pied central énorme qui empêche de ramener sa chaise au plus près de la table, ce qui implique que l'on reste assis sur le devant de la chaise comme si l'on était assis sur un tabouret, c'est inconfortable au possible. Dans la salle les poutres repeintes en jaune sont horribles, quelle drôle d'idée.
Dans l’assiette : :La carte est pauvre nous prenons un faux-filet et une entrecôte faute de mieux. Les sauces qui accompagnent la viande sont excellentes et pour une fois généreuses, il en reste même après avoir terminé la viande. Sauce au poivre vert pour Alain et au foie gras pour moi.
Combien cela coûte ? 2 750 et 2 450 F pour les plats et 850 F pour le café gourmand. Nous aimons bien cette formule de mini dessert, juste ce qu'il faut pour ne pas grossir et terminer, malgré tout, par une petite douceur.
Conclusion :Bon an mal an une bonne moyenne 12/13 sur 20 le soleil compris.








Ce qui fait signe



A la galerie 11&1/2 un jeune artiste calédonien, nous conte en image ce qui a marqué son environnement. J'aime beaucoup ce qu'il fait, de plus c'est une personne fort sympathique, ce qui ne gâche rien n'est-il pas. Il a le rire facile et la vie semble l'enchanter. Cette année, trois artistes tous trentenaires m'ont marquée. J'ai eu grand plaisir à découvrir l'expo de Mathieu Drié et celle de Marc Faucompré. Ce sont des artistes qu'il faudra suivre, ils ont un grand potentiel.