Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le carnet de route de la famille Rolly


Moi

Moi, exposée en spectacle, cela valait le coup tout à l'heure, dommage que vous n'y étiez pas.....
Dans le cadre du salon de la Francophonie, quelques nouvellistes étaient gentiment conviés à faire une lecture de leur œuvre devant un tout petit public, mais ! public quand même.
J'ai donc lu la nouvelle "Rose bonbon sucé" avec calme et tout c'est bien passé, ouf.
J'ai revu pour l'occasion une ancienne amie devenue une auteure reconnue : Claudine Jacques et j'ai acheté le livre de nouvelles d'un autre copain devenu lui aussi écrivain au grè des aléas de la vie : Joël Paul.

C'est lui qui m'a prise en photo, pour l'occase j'avais revêtu ma plus belle robe rose bonbon sucé.





Entre les murs

Alain et Noëlle qui m'accompagnaient, hier soir, pour voir ce film ont eu tous deux l'impression de faire deux heures supplémentaires.....

Très belle prestation du réalisateur qui a réussi à faire jouer de vrais élèves. Il y a un naturel impressionnant dans leur prestation, ils valaient bien la palme d'or. C'est un témoignage historique de la réalité de la vie des collèges d'aujourd'hui.

Pour nous enseignants, le scénario est banal ; c'est ce que j'ai pu vivre souvent en classe. Ce qui m'a une fois de plus interpelé c'est le manque de formation des enseignants en général. Tous devraient d'abord être psychologues avant d'être prof de ci ou de ça.
Le prof de français : M Marin ne s'y prend pas toujours bien même si son intelligence et son intention de bien faire sont évidentes.




Tous en choeurs

En ce moment, il y a le festival des ensembles vocaux, hier soir, je suis allée écouter trois chorales à l'église de Saint Jean-Baptiste.
Alizés, Amadéus des chorales bien connues ont commencé le spectacle. J'ai bien aimé le répertoire des Alizés.
Venait ensuite une chorale exportée pour l'occasion : Aedes. Quelle drôle d'idée de donner un nom de moustique vecteur à la fois de la dengue, du chikungunya et de la fièvre jaune à une chorale, cela fait un peu mortel.
L'ensemble de douze voix impressionne d'emblée par sa qualité, c'est d'un autre niveau.
Oui, mais voilà, leur répertoire est "moderne" avec des pièces du XX° siècle. Je n'ai pas beaucoup aimé parce que je n'ai pas suffisamment de culture en la matière pour apprécier toutes ces choses. C'est hallucinant de penser qu'il faut avoir une culture très pointue dans tous les domaines des arts pour vibrer à l'unisson des artistes. La culture est réservée à une élite, c'est bien dommage.

En cours de test pour vous

Je viens tout juste d'acheter la nouvelle crème révolutionnaire (selon son fabriquant, s'entend) qui :

" enrichie en protéine d’escargot va tout réparer!! Elle convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes. C’est un anti-âge efficace qui facilite le renouvellement de la peau, un soin contre l’acné, elle diminue les cicatrices, les taches, les vergetures… bref elle fait tout".

Wouah.... Je vous dirai si cela marche vraiment.

Peut-être bien que nos biochimistes sont tombés sur un vieux grimoire de sorcières pour nous concocter cette merveille.


Orange chocolat

C'était le thème de la fête d'hier soir.

Un challenge en matière de déco parce que la salle utilisée n'est prévue pour accueillir ni oranges ni chocolat.
Une belle soirée après laquelle je suis rentrée fourbue en prenant pleinement conscience de ce mot que je n'avais jamais vraiment utilisé jusque là. Attention toutefois, il s'agit ici, de la version actuelle du mot parce que pris dans son sens premier fourbu signifie "fatigué d'avoir trop bu" ce qui fût loin d'être mon cas.


Je ne résiste pas à l'envie de vous faire un "avant après" comme dans les films de déco.
Avant :











Après :
































PUB

Çà y est, la voiture d'Alain est réparée, je vais pouvoir me mouvoir, à présent, comme bon me semble.
Mercredi, en utilisant un pouvoir extraordinaire : celui des pieds ; je suis allée en ville. C'était la première fois que je faisais cela, il faut bien s'y habituer cela risque de devenir un lieu commun avec la crise qui nous enveloppe petit à petit.
J'ai fait un bon voyage ponctué ça et là par des pub qui ont du caractère comme par exemple celle-ci. Lorsqu'on est à pied l'on voit des choses qui restent invisibles aux yeux des automobilistes




La pensée du jour

"Les dimanches des mois d'embre sont les plus charmants."

la bonne cuisine

Je suis en train de préparer de la confiture d'orange avec les dernières de la saison.
Je suis fin contente parce que j'ai mis deux fois moins de temps que d'habitude pour les éplucher.
Comment cela est-il possible ? Non, cela n'est pas un secret, c'est tout simplement parce que c'est la toute première fois que j'utilise mon nouveau couteau de cuisine.


Il ressemble à cela :





Mon premier couteau en céramique, c'est comme mon premier cartable, tout un symbole chargé d'émotion. Je le chouchoute, il est posé à part des autres, nettoyé après chaque utilisation, admiré par toutes mes copines. Une noble vie en fait.

C'est étrange qu'au XXI° siècle l'on ait délaissé le fer pour revenir à la pierre, est-ce cela l'évolution ?

Vite

Hier, j'ai eu une journée très chargée. Pensez donc, la matinée passée avec Betty afin de préparer une fête, l'aprem à faire des petits travaux manuels de déco pour la fête de samedi. En soirée deux vernissages qui valent le détour. J'assure n'est-il pas ?
A la galerie 11&1/2 Aka, ma sculptrice préférée, enchante par ses petites menottes et ses arbres à préserver.
A la galerie Art Bello : le "2° salon de peinture" organisé par un club Lions regroupe une trentaine d'artistes.
Il y a là, de nombreux tableaux et cela donne un bel aperçu de l'art pictural calédonien.
Si vous achetez leur programme, vous aurez en prime la possibilité de gagner un tableau offert par les artistes.
Seul hic, cela ne dure qu'une semaine. Dépêchez-vous.
Je ne résiste pas à l'envie de vous raconter une petite anecdote :
Nous sommes en présence d'un "artiste" qui expose, à ma connaissance, pour la première fois.
Je passe sur son travail, il n'y a que cela à faire.
Nous sommes devant une œuvre de Wahonno peintre bien connu et reconnu ici.
Il nous dit : "Wahonno, il fait peindre des gens qui n'ont aucun talent."
Eh bé, c'est pas l'humilité qui l'étouffe celui là, au moins.
J'ai une pensée émue pour mes amis qui prennent des cours chez ce peintre.
Heureusement pour moi, j'ai choisi un autre artiste pour apprendre la technique de la peinture à l'huile, je commence cette nouvelle aventure en novembre.

Ciné

La semaine qui arrive sera sociale et culturelle ou....
Samedi, j'ai visité trois expos passionnantes mais sans mon appareil photo, c'est bien dommage, j'y retournerai peut-être.
Cela allait de portraits peints sur des feuilles de papier journal en passant par des estampes japonaises miniatures dans un style affiche 1950 pour finir par des murs tagués dans la salle Eiffel de la bibliothèque Berheim. Également vu là-bas un masque géant réalisé avec des bandes de bitume intitulé (je crois) "bitume spirit"; impressionnant.
Le soir un ciné :




J'ai beaucoup aimé ce film. Il m'a enlevé. C'est un hymne à la fidélité, aux liens du sang, à la vie tout court, bien enrobé dans une bonne dose d'humour.

Proverbe du jour

Par les temps qui courent......


'Mieux vaut avoir des bourses en action que des actions en bourse'

Occupée, occupée.

J'ai trop de trucs à faire en ce moment pour écrire sur le blog. Ce qui me prends le plus de temps c'est l'écriture de la nouvelle initiée par l'atelier d'écriture. Je n'imaginais pas le temps que cela puisse prendre d'écrire, c'est phénoménal.
Heureusement que je prends aussi du temps pour jouer.
Je lance par cette installation qui prône au milieu de ma véranda le style "FANTAISISTE EVOLUTIF" un concept totalement original. Un style ludique limite kitch adepte du zapping puisque je veux que mes éléments de déco changent souvent. Tout cela parce que je trouve qu'il est trop triste de vivre dans un espace zen et minimaliste toute sa vie.
Afin de s'amuser encore plus Didi, a composé ce scrap pour vous et moi. Souriez !!!!!